Partagez|

Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles Lun 7 Fév 2011 - 20:27

Elodie avait du temps libre et comme chaque fois qu'elle en avait, lorsqu'elle n'était pas occupée à faire ses devoirs, chanter ou s'occuper de son frère et de sa soeur, la blondinette partait à la chasse aux démons, afin de retrouver le meurtrier de sa mère. Bien qu'elle connaissait son don depuis qu'elle était toute petite, elle est encore novice dans le monde de la sorcellerie. La demoiselle contrôle en partie son pouvoir, mais parfois lorsqu'elle est sujette à des émotions fortes, son pouvoir se déclenche accidentellement, ce qui peu lui attiré quelques ennuis. Ce jour-là vêtue de vêtements non approprié pour l'activité qu'elle pratiquait, elle s'aventura dans les ruelles sombres et selon les dire de certains, malfamés. Ses yeux regardaient dans tous les sens et chacun de ses sens était en éveil prêt au moindre bruit à utiliser son don. Elle savait cependant que son entraînement à l'école de magie lui serait bénéfique puisque plus elle maîtriserait son pouvoir, plus elle aurait de chances de survivre contre les démons qui rendent les gens mauvais. Pourquoi fallait-il que des êtres démoniaques existent ? Ne pouvait-il y avoir un monde sans haine ni souffrances ?

Cela faisait maintenant cinq années que sa mère s'était sacrifiée pour sauver sa famille et elle-même, mais pas une seule seconde de sa vie depuis le départ de sa mère, elle n'avait pas oublié les souvenirs heureux qu'elle avait passé en sa compagnie. Parfois, la sorcière revenait sur la tombe de sa génitrice et elle lui racontait ce qu'elle faisait, sa vie sans elle, ce que sa famille devenait. Elle se rappelait cette fameuse nuit, une semaine après le décès de sa mère où elle était restée dans le cimetière, sur la tombe de cette dernière. *Flash Back: Il faisait sombre et froid, tout était silencieux, calme, paisible. Une fillette s'approcha d'une tombe où on pouvait y lire "Elisabeth Matthews Miller, 1971 - 2006. Ici repose ton corps de combattante, tes exploits demeureront éternels aux yeux de ta descendance. Femme aimée, mère comblée". Des larmes coulaient à flot le long des joues de l'adolescente, à demi couché sur la tombe, ses mains agrippées sur le côté de la pierre, elle faisait éclater sa souffrance. Pourquoi tué sa mère, à quoi cela servait ? Elle avait besoin d'elle, de son amour, de sa force, de son soutient et à cause d'un lâche, un monstre aux pouvoirs démoniaques, elle ne pourra jamais plus la revoir, la toucher, la serrer dans ses bras, lui dire qu'elle l'aimait. *

Le souvenir de ce jour-là, avait fait renaître la douleur et la souffrance dans le coeur de la demoiselle et une larme solitaire roula le long de son visage pour s'écraser par terre. C'est alors qu'une lumière violette et noire apparut devant ses yeux, encore brouiller par les larmes qui s'y accumulaient. Ce tourbillon de lucioles ne présageait rien de bon et il avait fallu qu'elle repense à ce souvenir douloureux, rien à dire, c'était vraiment une idiote ! Si jamais elle se faisait attaquer et qu'elle perdait la vie, sa mère se serait sacrifié en vain, mais en plus son père ne le supporterait pas...
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : Me
Age du membre : 25
Avatar : Taylor Lautner
Messages : 115
Date d'inscription : 28/12/2010

Race :

Sorcier Maléfique
Être Des Ténèbres

Balance Bénéfique :
30 / 10030 / 100

Balance Maléfique :
70 / 10070 / 100


Âge du Personnage : 18
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Niveau 1

Jordan Rackit
Niveau 1

MessageSujet: Re: Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles Jeu 10 Fév 2011 - 18:58

    Le jeune homme se promenait si et là, tout ce qui l'intéressait c'était de trouver une victime une pauvre victime pour pouvoir s'entrainer et se préparer à coute que coute vaincre Brian ou tout simplement le démon qui se trouve à l'intérieur de Constantine. Le jeune homme avait beau être un être des ténèbres et maléfique, il ne voulait absolument que l'âme de Constantine soit détruite pour laisser place à cet être qui ne pense qu'au mal. Le jeune être des ténèbres cherché donc à la fois des informations mais aussi un moyen de gagner en énergie malgré qu'avec Constantine il soit en pleine recherche à ce sujet. Le teint du jeune homme était pale en cette soirée mais pourtant ce n'étais pas pour autant que ça allait l'empêcher de sortir.

    Il décida alors de s'éclipser de l'appartement de Constantine, de petites lucioles violacées et noirâtre entoura le jeune hybride avant de réapparaitre de la même façon de laquelle il avait disparu. Il apparut devant une jeune femme en pleure. Elle avait peut-être un être de lumière? Ou alors il pouvait peut-être la pervertir et amener une nouvelle personne dans le camp maléfique. Malgré son manque de puissance le jeune homme était très déterminé et il avança vers la jeune femme.


    Ho comme c'est émouvant!

    Un ton ironique se faisait entendre dans la voix du beau jeune homme et surtout il avait un ton sarcastique, mauvais. Le jeune homme avait changé enfin c'est ce qu'il voulait croire, il approcha de plus en plus voyant la jeune femme limite recroquevillait sur elle même à pleurer toutes les larmes de son corps. Encore une pleurnicheuse, décidément ce monde était envahi de faible et il voulait devenir l'un des plus fort, pour cela il devait écraser les plus faible, mentalement ou bien physiquement peu importait tant que c'était une victoire pour lui!

    Je peux abréger tes souffrances, c'est ce que je peux t'offrir. ATHAMEE!

    Le jeune homme usa de son pouvoir qu'il venait fraichement de récupéré le plein contrôle. Il y avait un couteau non loin de là, appartenant probablement à la jeune femme, celui-ci apparut dans la main du jeune être des ténèbres, entouré de petite lueurs violacée, montrant a quel point le mal était encrée en notre cher jeune homme.

    Comment allait réagir la jeune femme? Et surtout qu'allait-il réellement faire? Le jeune homme avait pour le moment une seule envie : la perversion d'un être inférieur mais avant tout l'envie de s'amuser un peu...

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles Jeu 10 Fév 2011 - 19:43

Lorsqu'un jeune homme brun, plutôt mignon apparut entouré de lucioles violettes, la sorcière n'était pas très rassurée et ses larmes coulaient encore le long de ses joues et elle du se résoudre à les refouler pour être prête à attaquer au cas, où il déciderait de passer à l'attaque. D'un geste rageur de la main, elle essuya les traces salés et se releva pour faire face au jeune homme. Voyant l'air déterminé de l'homme, il était d'autant plus menaçant que lorsqu'il était apparut. Bon sang, mais ne pouvait-on pas être en paix dans ce monde ? Fallait-il toujours être dérangé alors qu'on souhaiterait un peu de tranquillité ? Autant elle avait été de bonne humeur, autant maintenant, après le souvenir douloureux qu'elle s'était remémoré, elle était plutôt d'une humeur massacrante. Très bien, s'il s' avérait être un démon ou autre chose de maléfique, elle l'éliminerait, il apprendra peut-être à ne pas déranger lorsqu'il n'est pas invité. Sur un ton ironique, le jeune homme lui lança au visage une phrase si minuscule, si inutile, qu'elle aurait bien voulu se jeter sur lui et le tuer.

- Qui es-tu et que viens-tu faire ici ? On t'a jamais appris à ne pas déranger les gens ?!

Elle vit que le brun était méchant, sarcastique dans ses mots et bien qu'elle se demandait ce qu'elle avait pu faire pour qu'il soit comme ça avec elle, les rares doutes qu'elle avait encore sur le camps du jeune homme s'amenuisait au fur et à mesure que les secondes défilaient. Alors qu'elle lui lançait un regard du style "Réponds-moi ou tu finiras avec un membre en moins", il lui offrait d'abréger ses souffrances, que ce qu'il pouvait lui offrir et ensuite il appela une athamée qui apparut dans ses mains entourées de lucioles violettes, couleur malsaine. Plus aucun doute, il s'agissait d'une créature maléfique et qui avait comme intention certainement de la tuer. La frayeur se dissipa fasse à l'adrénaline qui se propageait dans ses veines, c'était son premier combat seul à seul et elle réussirait. Positionnant sa main perpendiculaire à sa bouche elle souffla visant la main qui contenait l'athamée. Elle voulait lui geler la main pour qu'elle puisse envoyer un coup de pied et envoyer au loin l'athamée ainsi tout deux seraient à armes égales.

Elle espérait seulement que son intention provoque la surprise et qu'elle puisse profiter de l'étonnement de son adversaire pour arriver à faire tourner la chance en sa faveur et ainsi mettre hors d'état de nuire un être maléfique. Même si pour l'instant, elle ne savait pas à quel genre de créature, elle avait à faire, elle se battrait coute que coute, elle ne se laisserait pas abattre par un démon de l'enfer. Elle lui prouverait qu'il a eu tord de penser que c'était quelqu'un de faible et sans défense, Elodie était tout sauf faible, s'était une battante et quelqu'un de déterminé. Pour le provoquer un peu, elle répliqua d'une voix froide.


- Alors, tu fais moins le malin, maintenant ? Tu ne t'attendais certainement pas à ce que je te tienne tête ?
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : Me
Age du membre : 25
Avatar : Taylor Lautner
Messages : 115
Date d'inscription : 28/12/2010

Race :

Sorcier Maléfique
Être Des Ténèbres

Balance Bénéfique :
30 / 10030 / 100

Balance Maléfique :
70 / 10070 / 100


Âge du Personnage : 18
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Niveau 1

Jordan Rackit
Niveau 1

MessageSujet: Re: Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles Jeu 17 Fév 2011 - 20:06

    Et voilà une nouvelle fois il était parti trop vite en besogne. En effet il était tombé sur une personne qui non seulement avait des pouvoirs mais aussi qui était loin d'être faible. Enfin le jeune homme se retrouva avec la main en partie glacé mais aussi se pris un puissant coup de pied qui permis à la jeune femme de désarmer le jeune homme. C'étais bien étonnant il fallait à chaque fois qu'il tombe sur un être magique. Un jour il pourrait y arriver sans encombre et surtout pourra obtenir plus de pouvoir.

    Le jeune homme avança vers la jeune femme avant de s'éclipser juste devant ses yeux. Il avait juste disparu devant son nez! Cela ne vous rappel rien? En effet c'est ce qu'il faisait face au démon lorsqu'il était encore bénéfique. IL réapparut alors derrière son dos et saisissa la jeune femme afin qu'elle ne puiss plus bougé et lui murmura dans l'oreille.


    Tu m'as surpris c'est vrai... mais j'ai plus d'un tour dans mon sac moi aussi...

    Le jeune être des ténèbres s'éclipsa de nouveau pour apparaitre non loin de là, caché pour observer sa pauvre petite victime paniquait en plein milieu de la ruelle sombre. En tout cas c'était bluffant. Le jeune homme avait énormément de ressources mais il était face à une femme qui semblait en avoir d'autant plus que lui mais ce n'était pas pour autant qu'il allait abandonné. Il se mit alors à hurler dans la ruelle :

    C'est vrai que ton pouvoir est intéressant dis moi !

    Le jeune homme s'éclipsa de nouveau pour apparaitre derrière une poubelle non loin de là. A quoi voulait-il joué? Bein tout simplement sur la carte de la peur et de la panique, car pour le moment il avait bien conscience que c'était son seul espoir pour lutter contre la jeune femme qui était pour lui une simple victime à la base.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles Lun 21 Fév 2011 - 18:06

Pour l'instant, Elodie n'attendait qu'une chose, que son pouvoir fonctionne et elle fut aussi surprise que son adversaire lorsque celui se retrouva avec la main congeler. La demoiselle ne mit pas longtemps à se ressaisir et elle envoya un coup de pied, qui désarma le jeune homme, ce qui la réjouit, mais pas pour très longtemps. Et soudain, tout revint dans sa mémoire, les lucioles violettes, moyen identique aux êtres de lumières, mais c'était la race aux opposés, il s'agissait donc d'un...être des ténèbres ! Cela ne la rassura que très peu, en effet, les flèches de ces êtres maléfiques n'empoisonnaient que les êtres de lumières, une chance pour elle, qu'elle ne le soit pas. Mais maintenant qu'elle était aux prises avec un être du mal, comment s'en sortir seule, surtout qu'elle n'était qu'une débutante, malgré son âge avancé. Instinctivement la blondinette reculait tandis que celui-ci avançait vers elle, tous les sens de Kaith' était en éveil, cherchant un moyen de se sortir de cette situation périlleuse.

Et enfin, une chose se produisit que la jeune blonde ne comprit pas tout de suite, l'être des ténèbres s'éclipsa et disparut. Pourquoi avait-il fuit, alors qu'elle n'était qu'une bleue dans le monde magique ? Que cherchait-il à faire ? Cela l'angoissait et elle ne cessait de lancer des coups d'oeil rapides devant elle, prête à le voir surgir et à lui décocher une flèche. Mais la menace n'était pas devant elle, mais derrière. Il réapparut dans son dos et l'immobilisa de sorte qu'elle ne puisse plus ni esquisser un mouvement, ni même le congeler. Comment allait-elle se sortir delà, seule et sans bouger ? Surtout face à être des ténèbres ! Puis le brun ténébreux lui murmura à l'oreille qu'elle l'avait surprise, mais que lui aussi avait plus d'un tour dans son sac. Ce qui provoqua un peu plus de panique dans l'esprit d'Elodie. Il l'avait piéger et elle risquait certainement d'y passer, avait-elle fait tout ceci pour finalement mourir au combat sans avoir pu régler le compte du démon qui s'en était pris à sa défunte mère ?

La pression exercée par l'être maléfique se relâcha et disparut complètement, elle se mit à courir dans la ruelle, mais pour combien de temps ? Tandis qu'elle scrutait les environs, qui lui paraissait désert, la voix du brun maléfique résonna dans la ruelle comme un poignard lancé en plein coeur. Il lui hurla qu'il était vrai que son don était intéressant. La demoiselle blonde se stoppa et s'arrêta net en plein milieu de la ruelle, quelques gouttes de sueurs perlaient sur son front. Elle ne comprenait pas à quoi il jouait, s'il voulait la tuer qu'il se batte, mais qu'il arrête cette course poursuite minable. Le coeur d''Elo battait à tout rompre et ses yeux balayaient l'endroit où elle était, mais elle ne pouvait l'apercevoir et cela la frustrait... Mais, étant encore novice dans le monde de la sorcellerie, elle pouvait perdre à tout moment le contrôle de son pouvoir et là...cela pouvait être aussi bien une victoire qu'une défaite. Mais la jeune femme ne voulait pas prendre le risque de congeler un innocent au cas où une personne montrerait le bout de son nez. Avec une voix glaciale, elle cracha ses paroles d'une façon si violente, que l'on pouvait se demander si ce n'était pas un homme qui venait de prendre la parole.


- À quoi tu joues ? Que me veux-tu, être des ténèbres ? Tu ferais mieux de pointer ta tête avant que je ne congèle toute cette rue à cause de ma colère...?
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : Me
Age du membre : 25
Avatar : Taylor Lautner
Messages : 115
Date d'inscription : 28/12/2010

Race :

Sorcier Maléfique
Être Des Ténèbres

Balance Bénéfique :
30 / 10030 / 100

Balance Maléfique :
70 / 10070 / 100


Âge du Personnage : 18
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Niveau 1

Jordan Rackit
Niveau 1

MessageSujet: Re: Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles Jeu 31 Mar 2011 - 13:35

    Enfin, enfin il venait de trouver une jeune femme à la hauteur de ses espérances. Enfin elle était bien plus forte que lui et ça il en avait pris conscience il y a de cela quelques secondes. C'était désormais à son tour de se débrouiller pour gagné ou du moins essayer de remporter un minimum d'expériences. Le jeune homme ne bougeais pas il évitait de révéler sa position à la jeune sorcière qui semblait à l’affût du moindre bruit.

    HO! Une sorcière qui connait ma race? C'est impressionnant! Et ton pouvoir l'est encore plus mais le maîtrises-tu assez pour pouvoir faire une telle chose?

    [i]Le jeune homme ne bougeait pas et aller jouer sur le fait qu'il était à moitié sorcier. En effet la jeune femme avait deviné qu'il était être des ténèbres mais pas encore que c'était un hybride. Mais a quoi cela rimait-il? Une partie du jeune homme avait tout de même un peu de mal à faire ce qu'il était en train de faire. Il voyait Constantine, comme elle aurait pu être lorsque le jeune homme était dans l'au delà et c'est un frein psychique qu'il s'imposa soudain.


    Je...Je...

    Le jeune homme n'arrivait plus a parler. Soudain pétrifier mais surtout en déphasage avec sa nature profonde! Il était faible physiquement mais mentalement. Il ne savait plus quoi faire devait-il continuait? Il avait commencé il n'avait d'autre choix. Il s'éclipsa alors de nouveau vers un autre coin de la ruelle afin de changer de position.

    Pourquoi pleurais-tu sorcière?

    Une question simple mais qui pourtant aller jouer sur la pensée même du jeune hybride.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles Ven 1 Avr 2011 - 21:04

Elodie ne comprenait pas à quoi cela rimait, que cherchait l'être des ténèbres ? S'il voulait l'effrayer, il avait en partit gagné, pas qu'elle soit morte de trouille non plus, mais assez pour prendre conscience qu'ici et maintenant elle pouvait mourir et ne plus jamais revoir sa famille. La rage de survivre, de ne pas vouloir être tué et protéger sa famille prit le dessus sur la peur, l'adrénaline coulait le long de ses veines, prête à tout pour vivre et profiter de la vie, comme toute jeune femme de son âge. Car, le sacrifice de sa mère lui avait marqué l'esprit au fer rouge, elle ne voulait pas infliger la perte d'un autre membre à sa famille qui avait déjà bien été secoué à la mort de leur défunte maman. À l'affut du moindre bruit, la jeune sorcière scrutait les environs espérant pouvoir le dénicher et enfin connaître la raison de son acharnement. Puis, la voix du brun lui indiqua la position approximative de celui-ci, impressionné qu'une sorcière comme elle sache de quel race il était et surtout que son pouvoir l'était encore plus, mais le maîtrisait-elle assez pour congeler la rue entière. Ses yeux virèrent au noir, il osait la provoquer et bien soit, il allait être servi, car lorsqu'Elo' se mettait en colère, son don pouvait être très destructeur...

- Tu le sauras bien assez tôt !

Son ton froid et doucereux avait résonné à travers la ruelle, se répercutant en écho sur les parois des murs en pierres. L'étudiante avait beau cherché le jeune homme des yeux, elle n'arrivait pas à le trouver et cela la frustrait encore plus. Et soudain, tout son potentiel magique éclata, recouvrant la ruelle, les poubelles et autres de glace scintillantes, chose qui lui arrivait fréquemment il y a quelques semaines, mais depuis qu'elle prenait des cours, la demoiselle s'était améliorer. Peut-être pas tellement, au vu de la transformation spectaculaire de la ruelle et ses alentours. Soupirant, Kaith' se força à garder son calme, même si elle n'avait qu'une envie fuir et ne plus jamais revenir et encore moins revoir cet être maléfique qui s'acharnait sur elle comme du bétail qu'on voudrait abattre. Qu'avait-elle bien pu faire de si mal pour que les Dieux la punissent ainsi, elle avait toujours fait en sorte d'aider son prochain et de se battre uniquement quand il le fallait ! Entendant vaguement quelque chose, la sorcière bénéfique se retourna si rapidement qu'elle faillit glisser sur le sol gelé et cela aurait terminé certainement par sa mort.

Plus les secondes défilaient, plus sa colère et sa frustration de ne pas pouvoir mettre la main sur l'être des ténèbres grandissait. La blonde haïssait ce genre de comportement puéril, du moins, dans cette situation, cela aurait été dans un tout autre contexte, elle n'aurait peut-être rien dit. Cependant, il jouait avec ses nerfs et la sorcière ne supportait pas qu'on puisse se moquer d'elle ainsi, surtout qu'il voulait la tuer, sinon pourquoi faisait-il ce "jeu" ? Puis la voix du même homme s'éleva une nouvelle voix, il avait encore changé de position d'après l'intensité de la voix qui était largement plus lointaine que la fois précédente. Il l'interrogeait pour savoir pourquoi elle pleurait, celle-ci eut une envie soudaine de le tuer, tant il lui tapait sur le système. Genre, Monsieur faisait le gros caïd, méchant, arrogant et sarcastique et d'un seul coup il voulait savoir ce genre de choses ? Mais franchement, à quoi il pensait en cherchant à connaître la réponse ? Qu'elle lui retourne une bonne paire de claques en pleine face ? Si c'était cela qu'il voulait, aucun problème, la demoiselle blonde le giflerai volontiers. C'est donc avec des yeux qui lançaient des éclairs et une voix glaciale qu'elle répliqua :


- Et en quoi cela t'intéresse-t-il ? Par contre, une bonne gifle ne te ferait que du bien !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles

Revenir en haut Aller en bas

Quand le mal s'acharne... (PV Jordan Rackit) /rues et ruelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand le sort s'acharne...
» Quand la faim s'acharne sur votre ventre [Killian et Leia]
» Quand le destin s'acharne contre moi ... || Solo
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Extinction :: ¤RPG¤ THE EXTINCTION WORLD ¤RPG¤ :: En dehors du Présent :: Le Passé-