Partagez|

La marraine et son filleul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Shannen Doherty
Messages : 6948
Date d'inscription : 06/04/2010

Race :

Sorcière Bénéfique

Balance Bénéfique :
61 / 10061 / 100

Balance Maléfique :
39 / 10039 / 100


Âge du Personnage : 40
Localisation : Le Manoir Halliwell


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Fondatrice Charmed de la Force

Prudence Halliwell

Fondatrice
Charmed de la Force

http://charmed-extinction.nightforum.net/
MessageSujet: La marraine et son filleul Dim 25 Avr 2010 - 12:45

Prue était devenue maléfique tout simplement en ayant touché sa demi-sœur Paige. Depuis ce moment, une forme de soulagement avait envahie l’ex être de lumière ; c’était comme si un monde nouveau venait de s’ouvrir à elle et le Mal s’était incrusté en elle comme une épine de rose empoisonnée. Mais ce Mal lui faisait plus de bien que le Bien lui-même : peut-être un paradoxe pas si paradoxale lorsqu’on connait la vie de cette aînée des quatre sœurs Halliwell.
Des petites lucioles violacées commençaient à apparaître dans les entrailles des enfers. Maintenant qu’elle était mauvaise, elle pouvait aisément partir dans les fins fonds du monde démoniaque et se faire un nom qui ferait trembler le monde du dessus. Depuis toujours, le nom des Halliwell faisait trembler les démons mais Prue avait décidé de faire changer la donne et que les démons craignent toujours Prue mais en tant qu’alliée et que les gentilles sorcières la craignent mortellement.

Malgré tout, lorsque son corps se matérialisa totalement, Prue ne put s’empêché d’avoir un certain dégoût pour le monde qui s’offrait maintenant à elle. L’enfer n’était pas du tout accueillant et le pire dans tout ça, c’était qu’il n’y avait pas le confort ni le luxe nécessaire à sa prochaine domination du monde. Le plus rassurant, c’était que les démons semblaient avoir aussi désertés le monde démoniaque ; un plus pour la toute nouvelle être des ténèbres qui voyait là-dedans un moyen de contrôler un partie de cet endroit.


- Vraiment répugnant !

Quoi dire d’autres dans un endroit qui ne donnait même pas envie d’y vivre. A l’instant de sa réflexion, une envie de détruire Piper et Phoebe lui revenait en tête juste pour obtenir le manoir ancestrale et couler le sang des innocents en toute plénitude. Toutefois, il lui fallait ménager ses envies de meurtre, car même si elle était la plus puissante des quatre, elle se devait d’être extrêmement prudente car l’union chez les Halliwell faisait toujours la Force et une contre deux ne ferait pas bon ménage pour la télékinésiste.

La brune à l’allure des plus gothiques commençait à marcher tranquillement dans cet endroit macabre. Aucun bruit ne venait la perturber et l’atmosphère chaude et humide la rendaient des plus tranquille. Mais, voilà, il fallait croire que toute tranquillité dans tous les mondes ne pouvait durer longtemps. Des bruits de pas se faisaient entendre au loin. D’un petit geste à peine perceptible à l’œil, Prue fit apparaître dans une étrange fumée noirâtre une arbalète dans sa main droite et se retourna rapidement en tendant sa nouvelle arme acquise par sa transformation.

Puis sans demander quoi que ce soit, elle décocha une flèche qui fondit directement sur l’homme. Cette flèche atteignit directement le cœur et l’être s’embrasa de tout son long. Un petit sourire aux lèvres, Prue était contente de voir une personne mourir, malgré que ce ne soit qu’un démon ; mais au moins, son envie de meurtre venait de lui passer…

_________________
Paradis inanimé... Long sommeil lovée,
Paradis abandonné... Sous la lune m'allonger !
Paradis artificiel... Délétère, moi délaissée,
Et mourir d'être mortelle, mourir d'être aimée !

Couleur dialogue
Couleur dialogue (Ubiquité)

Couleur pensée
Couleur pensée (Ubiquité)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Lun 26 Avr 2010 - 0:45

Zack déambulait dans le dédale de l'enfer à la recherche de la source. Depuis leur dernière rencontre, elle hantait son esprit. Il n'était plus uniquement obnubilé par son physique comme il l'avait pu l'être, quelque chose d'autre l'attirait en elle. Une sorte de lien s'était créer, un lien qu'il tenait étrangement à entretenir.

Zack parcouru les derniers mètres le séparant de la salle du trône, il poussa la lourde porte et découvrit une salle au décors sobre et à l'ambiance morbide, mais surtout une salle déserte. Pas un démon, pas un prisonnier, pas une créature, et surtout pas de source. Il entra dans la salle en fit le tour pour essayer de trouver un indice lui indiquant où se trouvait la belle, mais il n'y avait pas une piste. Il s'approcha du trône, se rappelant la première fois qu'il avait rencontré la belle, le jour où il avait été choisit comme membre de la triade. Elle était assise sur ce trône, dominant tous les autres démons avec une classe inéluctable. Un sourire triste illumina son visage. Soudain, un bruit retentit derrière lui. Le bruit provenait de derrière la porte. D'un pas rapide, il sortit de la salle.

Un démon, à l'apparence parfaitement humaine, marchait dans le couloir, s'éloignant de la salle du trône. Qu'est ce qu'il faisait ici ? Pourquoi repartait il ? Zack siffla. Le démon se retourna, le vit et reprit sa marche d'un pas un peu plus rapide. Zack le héla tout en commençant à le poursuivre. L'homme accéléra encore le pas, obligeant Zack à courir. L'homme tourna à droite. Zack couru plus vite pour ne pas le perdre. Il s'apprêtait également à emprunter le passage sur la droite, mais un nuage de poussière s'éleva, et Zack ferma les yeux de justesse. Si la poussière était rentré dans ses yeux, il l'aurait définitivement perdu. Il souffla pour le dissiper, et vit l'homme plus loin qui courrait. Zack reprit sa course. Ils coururent ainsi un petit moment, avant que Zack ne perde définitivement l'homme de vu et arrive dans un couloir où un spectacle inattendu s'offrit à ses yeux. L'une de ses tantes, qu'il n'avait pas vu depuis qu'il étai revenu dans le passé, se trouvait à quelques mètres de lui.

Sa tenu et l'objet qu'elle tenait à la main ne pouvait laisser le doute sur la part d'ombre qui l'habitait. Zack se figea, totalement ahuri. Etait il tombé dans une dimension parallèle ? Quelque chose clochait. Comment Prue avait elle pu devenir un être des ténèbres ? Il ouvrit de grands yeux, et réussit finalement à dire avec un sourire malin sur la bouche :


- Je ne suis visiblement plus le seul à avoir un coté maléfique dans la famille !

Il la fixa espérant que sa tante n'allait pas lui décocher une flèche dans le coeur, et lui fournirait aussi une explication. L'homme qui était à présent un tas de cendres et après lequel il avait courut lui était totalement sortit de la tête tellement il était sous le choc du changement.
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Shannen Doherty
Messages : 6948
Date d'inscription : 06/04/2010

Race :

Sorcière Bénéfique

Balance Bénéfique :
61 / 10061 / 100

Balance Maléfique :
39 / 10039 / 100


Âge du Personnage : 40
Localisation : Le Manoir Halliwell


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Fondatrice Charmed de la Force

Prudence Halliwell

Fondatrice
Charmed de la Force

http://charmed-extinction.nightforum.net/
MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Lun 26 Avr 2010 - 18:29

Prudence sentait une quiétude l’envahir. Vraiment inhabituel ce comportement. L’aînée des Halliwell était maléfique et pourtant elle venait de vaincre un démon sans le moindre état d’âme ! Peut-être que la mort des confrères n’avait aucun intérêt pour les êtres maléfiques. Toutefois, cette pensée venait subitement de sortir de son esprit ; après tout, à quoi cela servait de réfléchir sur l’existence alors que le Mal laissait libre court à une imagination de mise à mort plus salivante les unes que les autres.
Mais, voilà, il fallait croire que l’exaltation ne devait être éphémère. Un être venait d’apparaître, non loin derrière le défunt démon. Prue le regardait mais les yeux de la belle n’exprimait aucune émotion : peut-être que son goût pour le Mal venait de la priver de toute émotion. Puis, ce jeune homme venait d’énoncer quelque chose qui fit lever un sourcil de la sorcière maléfique. La demoiselle commença à bouger son arbalète pour que lentement, il puisse pointer la poitrine de cet individu.


- Si ce n’est que ton seul problème, je peux le régler rapidement !

Dès que Prue prononça son dernier mot, une fumée noirâtre accompagnée du bruit reconnaissable de la matérialisation fit apparaître une flèche sur l’arbalète. Cette dernière n’attendait plus que la pression de l’index de l’aînée des sœurs Halliwell pour fondre droit vers sa nouvelle cible. L’être des ténèbres semblait avoir un sacré penchant pour les réflexions à couper le sang. Elle attendit patiemment, quelques secondes puis penchant sa tête sur le côté et son arbalète partit en fumée noirâtre, signe qu’elle venait de le faire disparaître.

- Je m’ennuie, annonça-t-elle avec une froideur déconcertante.

Prudence tourna des talons et reprit sa route sans lancer le moindre regard au jeune homme. Elle savait que rien ne servait de détruire impunément les démons et les sorciers maléfiques. L’être des ténèbres s’était fixée un objectif particulier et bien précis : réfléchir à un plan et anéantir pour de bon les deux sœurs Halliwell bénéfiques. Au passage, si elle pouvait récupérer le pouvoir de figer et de prémonition pour récupérer le pouvoir des trois, cela lui ferait même le plus grand bien.
Tournant à droite, dans un couloir beaucoup plus éclairé que la salle où elle se trouvait tout à l’heure, le jeune télékinésiste commençait à peine à se sentir comme chez elle, du moins, comme un endroit où elle pourrait se promener à loisir.

Une sorcière, elle devait vaincre une sorcière à tout prix, voir même un être de lumière. L’excitation du combat, voilà ce que caractérisait la nouvelle vie de la Halliwell. Pourtant, nul ne pouvait avoir tout ce qu’il désirait, ou du moins pas immédiatement. Prue avait tout de même un atout non négligeable : elle avait l’éternité devant elle ; de ce fait, la photographe avait donc le temps nécessaire pour assouvir ses nouveaux besoins, fantasmes et délires imaginaires…

_________________
Paradis inanimé... Long sommeil lovée,
Paradis abandonné... Sous la lune m'allonger !
Paradis artificiel... Délétère, moi délaissée,
Et mourir d'être mortelle, mourir d'être aimée !

Couleur dialogue
Couleur dialogue (Ubiquité)

Couleur pensée
Couleur pensée (Ubiquité)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Ven 30 Avr 2010 - 11:24

L'arbalète s'éleva lentement vers Zack qui se figea et leva ses mains devant son corps pour se protéger et faire comprendre qu'il ne lui voulait aucun mal. En même temps, il commençais à se concentrer sur l'eau qui se trouvait dans une bouteille, rangé dans la poche arrière de son jeans. Ainsi, si Prue décidait de tirer, il enverrait l'eau sur la flèche qui changerait de trajectoire. Il réfléchissait à ce qu'il pouvait bien lui dire. Il est vrai qu'il n'avait pas eu l'occasion de rencontrer ses tantes, Prudence, Piper, et Paige, le fait que Prue ne le reconnaisse pas était donc parfaitement normal.

Finalement, la maléfique Hallwell fit disparaitre son arbalète. Zack se retint de pousser un soupir qui aurait montrer que pendant quelques secondes il avait craint pour sa vie. Mais alors qu'un sentiment de soulagement l'envahissait et que sa concentration sur l'eau diminuait, il fut un peu offusqué que Prudence se détourne de lui comme s'il n'avait aucun intérêt. Il était tout de même l'un de ses neveux les plus puissant, son filleul, et surtout, le petit ami actuel de la source, même si ce dernier fait était encore secret. la colère monta légèrement en lui. Il se téléporta devant la sorcière qui avait repris sa marche dans la direction opposé de Zack. Lui bloquant le passage, il lui afficha un sourire narquois et lui dit :


- Et bien chère marraine ? On ose porter aussi peu d'importance à son filleul alors que l'on se trouve de son coté à présent ?

Un étrange sentiment de joie se faisait ressentir. Zack avait l'habitude d'être assez seul, mais si d'autres Halliwell rejoignait encore le camps du mal. Il regarda sa marraine, attendant avec impatience sa réaction en réalisant qui il était. Il réfléchissait également à ce que cet nouvelle donne pouvait lui apporter. Avoir une soeur Halliwell n'était pas du tout négligeable. Zack ignorait encore que Paige était également devenu maléfique.
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Shannen Doherty
Messages : 6948
Date d'inscription : 06/04/2010

Race :

Sorcière Bénéfique

Balance Bénéfique :
61 / 10061 / 100

Balance Maléfique :
39 / 10039 / 100


Âge du Personnage : 40
Localisation : Le Manoir Halliwell


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Fondatrice Charmed de la Force

Prudence Halliwell

Fondatrice
Charmed de la Force

http://charmed-extinction.nightforum.net/
MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Ven 30 Avr 2010 - 15:24

Prudence n’aurait jamais pensé que cet être utilise son pouvoir de téléportation pour se retrouver devant la Halliwell et de surcroît la stopper de sa marche. S’arrêtant mais surtout ayant une idée derrière la tête, l’être des ténèbres écouta tout de même ce qu’il avait à dire. D’après les mots employés, il serait le filleul de Prue. Se souvenant que Phoebe lui avait dit un jour qu’elle serait la marraine de son fils Zackary, l’aînée des Halliwell en tira vite cette conclusion dans sa tête tout en restant impassible.
La photographe de la famille pencha la tête sur le côté tout en regardant le visage du jeune homme. Puis, sa main commença à frôler son propre ventre toujours en fixant Zackary ; une approche plutôt inhabituelle pour une Halliwell. Se massant ainsi le ventre, Prue attendit tout de même quelques instants avant d’ouvrir la bouche et communiquer un peu avec son soit disant filleul.


- J’ai faillit te tuer l’autre jour ! Mais, il faut croire que je ne suis pas allée assez fort pour que tu sois devant moi…

Etait-ce un test ou simplement le côté malfaisant de Prue qui parlait à Zackary… Peut-être un peu des deux mais les yeux de la matriarche encore vivante de la famille n’exprimait aucun sentiment, comparés à ceux de Zack qui semblait être en pleine joie. Puis, la sorcière maléfique remit sa tête dans la position initiale puis avança au plus près de son filleul jusqu’à quasiment se toucher. Le souffle chaud de l’aînée des Halliwell s’étalait sur la peau du jeune homme et son regard inexpressif se transforma en un regard plein de malice.
Prue recommença alors à parler, mais cette fois-ci, ce fut presqu’en un chuchotement que seul le filleul pouvait entendre.


- Que me veux-tu ? Je n’ai pas le temps pour un petit jeu au corps…

Prudence regarda le corps de Zackary toujours avec son regard malicieux puis ses yeux fixèrent de nouveau ceux du fils de Phoebe et d’un démon vaincu récemment.

- … bien que ce corps soit fort intéressant. C’est bien la première fois que Phoebe fait quelque chose de correcte d’ailleurs. Cela dit, ne t’inquiète pas ! La prochaine fois que j’aurais une envie, je viendrais te voir. Maintenant, j’aimerais passer…

La main droite de Prue se leva et caressa sensuellement le visage du jeune homme puis la télékinésie de la belle s’activa. Le corps de Zack se souleva et la belle le déplaça en douceur sur le côté pour ensuite le relâcher. Peut-être était-ce sa façon de dire qu’elle avait compris qu’il était dans le même camp que l’être des ténèbres. Terminant en faisant un bisou dans le vide, le visage de la belle regarda le couloir puis elle reprit sa route sans que rien ne la fasse s’arrêter.
Bien qu’elle savait que le jeune homme serait encore une fois tenté de revenir à la charge, peut-être sera-t-il plus conciliant à marcher à côté d’elle et non plus à la stopper en utilisant ses pouvoirs. Il fallait croire cependant que le psyché de la belle soit totalement différent depuis qu’elle ait embrassé le Mal. Tout ce qui normalement proscrit par la bonne morale, Prue les enfreint sans en demander son reste, quitte à ce que cela choque les plus maléfiques des êtres démoniaques…

_________________
Paradis inanimé... Long sommeil lovée,
Paradis abandonné... Sous la lune m'allonger !
Paradis artificiel... Délétère, moi délaissée,
Et mourir d'être mortelle, mourir d'être aimée !

Couleur dialogue
Couleur dialogue (Ubiquité)

Couleur pensée
Couleur pensée (Ubiquité)


Dernière édition par Prudence Halliwell le Lun 13 Sep 2010 - 13:18, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Dim 9 Mai 2010 - 13:07

Zack frissonna aux paroles de sa tante. Il ne comprit pas immédiatement ce qu'elle voulait dire. C'était la première fois qu'il la rencontrait dans ce temps, et donc elle n'avait pas pu avoir faillit le tuer sauf si elle s'en était prit à sa mère. En effet, Phoebe était enceinte de lui, ce qui le rendait vulnérable. C'était l'une des raisons pour lesquels il n'avait encore rien fait de grave contre les soeurs. Il commença à voir le coté négatif du fait que Prue soit devenu maléfique. Elle pouvait faire plus de dégâts que n'importe quel démon. Zack s'apprêtait à lui parler pour la mettre en garde contre ses actes qui pourrait terriblement bouleverser le futur. Mais il n'en n'eut pas le temps. Sa tante se rapprocha de lui, de sorte à ce que l'espace entre eux deux fut infime.

Il fut intimidé par le regard de sa tante, son coté maléfique la rendait très impressionnante. Une fois qu'elle eut finit de parler, elle caressa sa joue. Zack ferma les yeux sous la douceur de sa main avant de sentir que ses pieds ne touchaient plus le sol. Il ouvrit les yeux, et vit que sa tante le déplaçait par télékynésie. Sa tante le posa sur le sol, et lui envoya un baiser alors qu'elle repartait dans le couloir. Il resta un moment immobile, encore sous le coups du comportement de sa tante. Il devait faire quelque chose, il ne pouvait pas rester ainsi, se serait être faible. Il secoua la tête, et se tourna vers sa tante qu'il rattrapa au petit pas de course pour marcher à coté d'elle.


- Ce que je te veux ? La question est assez mal posé. Moi je dirais plutôt, que pouvons nous faire ensemble qui serait dans notre intérêt commun ?

A dire vrai, Zack avait sa petit idée la dessus. Si ses pouvoirs était aussi puissant que ce de son cousin Wyatt, l'aide d'un être des ténèbres ne pouvait pas être négligé, d'autant plus si c'est une sorcière puissante tel que Prue. Cependant, il ne souhaitait pas lui faire part de son idée immédiatement, il devait d'abord trouvé une raison qui la poussera à l'aider, et également un moyen pour que dans le cas où Prue accepterait, Wyatt ne puisse être guérit d'une quelconque manière.
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Shannen Doherty
Messages : 6948
Date d'inscription : 06/04/2010

Race :

Sorcière Bénéfique

Balance Bénéfique :
61 / 10061 / 100

Balance Maléfique :
39 / 10039 / 100


Âge du Personnage : 40
Localisation : Le Manoir Halliwell


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Fondatrice Charmed de la Force

Prudence Halliwell

Fondatrice
Charmed de la Force

http://charmed-extinction.nightforum.net/
MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Dim 9 Mai 2010 - 14:09

Prudence se doutait que son filleul n’allait pas laisser une discussion s’achever avant d’avoir même commencer. Mais, cette fois-ci, il opta pour la suivre et marcher à côté d’elle. L’être des ténèbres ne le regarda pas pour autant et continua sa marche dans le labyrinthe des enfers. Zack semblait vouloir quelque chose mais n’osait pas le dire, peut-être était-il intimidé par ce qu’était devenue Prue et dans un sens, il avait bien raison car la belle brune était bien imprévisible.
Le fils aîné de Phoebe parla de faire des choses ensemble dans un intérêt commun. La matriarche encore vivante de la famille ne répondit pas tout de suite et continua à marcher sans prendre intérêt de l’homme qui était à côté de lui. Puis, au bout de quelques instants, elle répondit :


- Je t’ai dit que je n’étais pas intéressée par ton corps…

Pourquoi avait-elle répondu ceci ? Tout simplement parce que Prudence jouait à l’autruche pour pousser le jeune Zackary a être beaucoup plus précis dans ses dires car cela portaient forcément à confusion. Mais, l’envie de titiller encore un peu plus le demi démon la satisfaisait, c’était son tempérament d’être des ténèbres et nul ne pouvait lui faire changer d’attitude que par la mort… Et encore, cela semblait encore plus délicat car c’était bien la première fois qu’un être de lumière se transforme en être des ténèbres ; d’habitude, ce sont les êtres humains voués à devenir être de lumière qui choisissent de devenir maléfique et non une fois l’ascension effectuée.
Mais voilà, Zack voulait quelque chose et ce n’était pas qu’en titillant qu’il allait se révéler. Prue décida donc de jouer le jeu de son filleul et opta pour une discussion presque civilisée, bien que l’envie de jouer la poussera sûrement encore à vouloir dire des choses qu’en temps normal, ou plutôt au temps d’être de lumière, elle n’aurait jamais dit.


- Dis-moi plutôt quel est ton intérêt à vouloir qu’on fasse des choses, comme tu le dis si bien, ensemble…

Et oui, droit au but et en titillant encore comme elle savait le faire. L’aînée des sœurs Halliwell n’avait pas besoin de faire comme si elle était heureuse de voir son filleul. Prue ne le connaissait pas, ne l’avait jamais vu par le passé et surtout ne savait pas ce qu’il voulait faire et quel était son objectif final. De même que Zack ne savait pas du tout ce que voulait Prue et quel était son objectif final. Savait-il qu’elle voulait obtenir pour elle toute seule le Pouvoir des trois, l’accession au trône des enfers et commander toute forme de magie sur Terre ? Sûrement pas ou du moins pas tout puisque la belle était nouvelle en tant que maléfique et de ce fait nul ne savait encore ses objectifs.

La marche continua, les murs suintants des couloirs de l’Enfer défilèrent au fur et à mesure et la sorcière maléfique n’était plus interloquée de voir un endroit synonyme de démons être vide de ces derniers ; un endroit parfait pour construire son futur empire lorsque le problème de Piper et de Phoebe Halliwell soit réglé de manière définitive.

_________________
Paradis inanimé... Long sommeil lovée,
Paradis abandonné... Sous la lune m'allonger !
Paradis artificiel... Délétère, moi délaissée,
Et mourir d'être mortelle, mourir d'être aimée !

Couleur dialogue
Couleur dialogue (Ubiquité)

Couleur pensée
Couleur pensée (Ubiquité)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Dim 12 Sep 2010 - 20:55

Au milieux des vapeurs nauséabondes de souffre et de la saleté des enfers, le jeune Halliwell se creusait les méninges pour persuader sa marraine de l'aider à mettre son cousin hors d'état de nuire sans pour autant le tuer. Il avait juste besoins que son cousin ne puisse rien faire dans le passé qui puisse altérer le futur au désavantage des forces maléfiques. Dans l'état actuel des choses, cela était aussi dans l'intérêt de Prue que le futur reste inchangé. Mais cela allait il suffire pour convaincre la belle Brune ? Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir.

Ignorant la remarque gênante de sa tante sur le fait qu'elle ne désirait pas son corps, Zack réfléchit à la manière dont il allait exposer son plan à sa tante. Il ne voulait pas le faire de manière direct, car cela risquait de présenter les choses comme n'étant qu'à son avantage. Cependant, il ignorait ce que Prue convoitait. C'est alors que Prue lui offrit la possibilité d'être direct, s'autant sur l'occasion, Zack commença à parler d'une voix déterminé, et tout en continuant à marcher au coté de sa marraine :


- Tu n'es pas sans ignoré que mon cher cousin Wyatt et son frère Chris ainsi que quelques autres membres de ma génération sont remonté à votre époque pour changer le futur et le modelé pour que les choses reviennent à la "normale". Il marque une pause et regarda si le visage de sa tante laissait apparaitre une quelconque surprise ou un désaprouvement des plans de Wyatt. Quand à moi, je les ai suivi pour les en empêcher. Mais le problème est que Wyatt est avec tante Piper et ma mère, et que donc il bénéficie de leur protection, de leur puissance et de leur savoir.

Il allait en arrivé à la partie où Prue avait toute son importance. Primo, elle était une sorcière très puissante, et avait autant de savoir que ces soeurs. Secundo, elle possédait maintenant un avantage sur Wyatt et Chris. Tout d'eux étant des être de lumières, ils craignaient le poisson des flèches mortel des êtres des ténèbres, ce que Prue était devenu.

- Me voici à présent à la partie où tu comprend mon intérêt à m'allier à toi. Wyatt ne serait plus le seul à bénéficier de l'avantage d'avoir des soeurs Halliwell à son coté, mais en plus, tu pourrait le mettre hors d'état de nuire grâce à tes flèches. Sans pour autant le tuer, imagine que tous les deux nous fabriquions un nouveau poisson qui diminuerait sa puissance ou simplement effacerait ses pouvoirs.

Bien entendu, Zack avait déjà penser à l'éventualité d'utiliser une formule ou une potion pour cela, mais sa mère et sa tante aurait trouver un moyen de tout annulé en un rien de temps, ce qui pourrait s'avérer plus difficile si ce qui permettrait d'affecter Wyatt était à base de poison d'être des ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Shannen Doherty
Messages : 6948
Date d'inscription : 06/04/2010

Race :

Sorcière Bénéfique

Balance Bénéfique :
61 / 10061 / 100

Balance Maléfique :
39 / 10039 / 100


Âge du Personnage : 40
Localisation : Le Manoir Halliwell


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Fondatrice Charmed de la Force

Prudence Halliwell

Fondatrice
Charmed de la Force

http://charmed-extinction.nightforum.net/
MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Ven 17 Sep 2010 - 14:20

Prudence écoutait sans vraiment écouter ce que pouvait bien lui dire son neveu, ou plutôt son filleul d’après le choix de sa sœur Phoebe. Zack semblait vouloir absolument s’associer à la Charmed One pour éradiquer les Halliwell bénéfiques venus du futur pour changer le présent. Enfin… le terme associés n’était pas vraiment adéquat dans cette situation puisque la grande sorcière sentait une pointe de manipulation dans les mots employés. C’était presque ridicule de tenter de corrompre l’être des ténèbres pour devenir un vulgaire pantin dans les mains d’une personne qui n’avait, semble-t-il, pas les capacités nécessaires pour la diriger comme il le fallait.
C’est pourquoi, la photographe de la famille s’arrêta net et tourna rapidement pour faire face à son filleul. Le regard de Prue était devenu aussi noir que l’obscurité environnant et ses lèvres commencèrent doucement à se rétracter pour former un rictus démoniaque. D’un geste de la main, elle fit projeter le jeune homme contre le mur mais il ne tomba pas pour autant. Son corps resta suspendu dans les airs, comme si une force inconnue le tenait fermement en l’air.


- Je suis Prudence Halliwell, aînée des célèbres Charmed Ones ! Toi, tu n’es qu’un vulgaire descendant venu du futur qui n’a même plus l’estime d’être un puissant membre de la Triade.

La colère montait de plus en plus dans le cœur de la sorcière. Il fallait croire que les termes employés par Zackary n’avait su qu’apporter un semblant de bombe à destruction massive dans la tête de la Halliwell. Cette dernière fit un nouveau geste de la main comme si elle serrait quelque chose d’invisible mais en réalité, elle utilisait sa télékinésie pour étrangler le jeune homme qui lui faisait face.
Prue montrait toute sa puissance à la seconde même. Tellement sa colère montait que sa télékinésie prenait de plus en plus de puissance jusqu’à faire voltiger de plus en plus ses cheveux ; alors qu’en enfer, il n’y avait pas de vent ! Attendant quelques instants, la Charmed One admirait son œuvre juste avant de reprendre la parole et mettre les points sur les i une bonne fois pour toute.


- Si tu veux que ton avenir reste tel quel, alors devient mon subordonné ! Mais, au grand jamais tu ne seras mon allié ! Me suis-je bien fait comprendre !!!

A ces derniers mots, la belle brune serra un peu plus son poing pour bien montrer qui commandait dans ce couloir des enfers. Zack n’avait aucun intérêt de défier une matriarche de sa famille et surtout pas une des célèbres sœurs Halliwell dont la puissance magique n’était plus à démontrer depuis très longtemps.
Bien entendu, le demi démon pouvait refuser l’offre proposée par la sorcière et faire cavalier seul, mais ce serait une grave erreur au vu du plan machiavélique que mettait l’être des ténèbres petit à petit en place.

La famille était importante, mais lorsque l’on parle de mal et de puissance, cette notion de famille n’avait plus aucun intérêt et seul le plus fort dominait le reste de la troupe. Pour le moment, c’était Prue qui avait la puissance nécessaire pour commander. Zack allait-il être assez intelligent pour le reconnaître et se plier à la volonté de sa marraine ou allait-il tenter une approche beaucoup moins diplomatique pour tenter de renverser la tendance…

_________________
Paradis inanimé... Long sommeil lovée,
Paradis abandonné... Sous la lune m'allonger !
Paradis artificiel... Délétère, moi délaissée,
Et mourir d'être mortelle, mourir d'être aimée !

Couleur dialogue
Couleur dialogue (Ubiquité)

Couleur pensée
Couleur pensée (Ubiquité)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Lun 8 Nov 2010 - 16:00

La terreur envahit Zackary lorsque sa tante fit volte face. Son regard était tellement noir et son visage si menaçant. En un instant, il se retrouva projeter contre le mur sans pour autant retombé lourdement sur le sol. Il resta collé contre mur sentant les irrégularité de celui ci lui meurtrir le dos. Il était totalement paniqué et son regard laissait transparaître cette peur qui s'agrandit encore lorsqu'il sentit sa gorge se serrer comme si on l'étranglait. Il comprit au geste de sa tante que c'était elle qui lui faisait endurer cela.

L'air avait du mal a passé dans sa gorge. Le sang ne circulait plus dans son cerveau. L'air autour des deux Halliwell circulait faisant voler les cheveux de la charmed ones. Sa télékinésie grandissait de seconde en seconde. Prue reprit la parole. Zack entendit à peine ce que sa tante lui dit. Il le comprit parfaitement, mais il n'arrivait plus à réfléchir. Ses oreilles bourdonnaient. Sa gorge le brûlait. Il sentit la pression devenir plus forte encore quelques instants, et Zack retomba sur le sol.

Il porta sa main à sa gorge. L'air envahit ses poumons, son sang circula de nouveau dans sa tête. C'était un soulagement incroyablement. A quatre pattes devant sa tate, Zack reprenait son souffle et ses esprits. Sa tante ne lui laissait pas vraiment le choix. S'il refusait de se plier à la puissance de sa tante, il n'en bénéficierai pas, et risquerait de plus de se la mettre à dos. La rage traversa son regard et déforma son visage. Le regard fixer sur le sol, il se contrôla et ne laissa plus rien transparaître sur son visage. Il releva la tête et regarda sa tante dans les yeux tout en lui disant :


- C'est très clair. Je serais donc ton subordonné.

Il ne se releva pas, pour montrer à sa tante qu'il se soumettait à elle. Il espérait que tout cela en vaudrait la chandelle. Zack n'aimait pas se soumettre... Mais la les choses étaient différentes, et il y serait gagnant.
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Shannen Doherty
Messages : 6948
Date d'inscription : 06/04/2010

Race :

Sorcière Bénéfique

Balance Bénéfique :
61 / 10061 / 100

Balance Maléfique :
39 / 10039 / 100


Âge du Personnage : 40
Localisation : Le Manoir Halliwell


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Fondatrice Charmed de la Force

Prudence Halliwell

Fondatrice
Charmed de la Force

http://charmed-extinction.nightforum.net/
MessageSujet: Re: La marraine et son filleul Mar 9 Nov 2010 - 15:22

Prudence savait y faire pour mener à bien ses plans. Il fallait dire que la matriarche de la famille Halliwell voyait toujours plus loin que les autres. Elle avait cette faculté d’anticiper les évènements et de les court-circuiter au besoin. Après la petite mise en bouche de ses pouvoirs contre son filleul Zackary, ce dernier accepta alors d’être le subordonné de sa majesté. Esquissant un sourire maléfique, Prue fit un signe de tête affirmant qu’elle acceptait elle aussi le deal. Puis, d’un geste de la main, elle releva le jeune homme aussi simplement qu’une allumette et elle se rapprocha de lui.

- Sage décision…

Puis, doucement, elle posa ses mains sur les pectoraux de son filleul et le poussa délicatement contre le mur et le colla contre la paroi. Mais, la Charmed One continua quand même de s’approcher, et son corps contre celui de Zack, elle rapprocha sa tête jusqu’à à peine effleurer les lèvres et continua son petit discours.

- … Je peux être douce lorsqu’on fait ce que je demande… Et je sais récompenser aussi…

Délicatement, la matriarche de la famille Halliwell embrassa son filleul pendant une bonne dizaine de secondes. Son côté maléfique avait fait de Prudence Halliwell un être outrepassant les règles établies chez les mortels dont celui de ne pas avoir de telles attitudes avec les membres de sa propre famille.
Pour l’être des ténèbres, les plaisirs de la vie n’avaient pas de frontière et si elle devait se mettre des barrières, autant en finir. Une fois le baiser terminé, son regard fixait toujours celui de Zackary et sa voix devenait plus suave et tendre.


- Qui sait… Peut-être gouteras-tu à mon corps…

La belle fit un sourire puis elle se décolla de son filleul pour l’examiner d’un peu plus loin. Puis, tournant vers la gauche, la sorcière maléfique marcha de nouveau afin de continuer sa route. Mais, avant de bifurquer pour prendre un chemin qui ne ferait que la mener vers son objectif. La belle s’arrêta puis regarda de nouveau Zack afin de lui dire.

- Reste dans les parages… J’aurais bientôt besoin de toi !

Puis, sans laisser transparaître quoi que ce soit, la Charmed One possédant des pouvoirs télékinétiques continua de marcher et disparut de la vision de son filleul.
L’avenir allait sans doute être bienfaiteur pour les deux protagonistes. Il fallait juste être assez patient pour connaître le dénouement de cette nouvelle alliance. En tout cas… seul l’avenir allait révéler les plans de Prue et ce qu’elle avait prévu pour son filleul et d’autres personnes de son entourage…

_________________
Paradis inanimé... Long sommeil lovée,
Paradis abandonné... Sous la lune m'allonger !
Paradis artificiel... Délétère, moi délaissée,
Et mourir d'être mortelle, mourir d'être aimée !

Couleur dialogue
Couleur dialogue (Ubiquité)

Couleur pensée
Couleur pensée (Ubiquité)
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La marraine et son filleul

Revenir en haut Aller en bas

La marraine et son filleul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Evaluation d'un filleul
» Parrain/Filleul fait
» Etre parrain/marraine
» Formulaire ▬ Devenir parrain ou marraine
» Le parrainage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Extinction :: ¤RPG¤ THE EXTINCTION WORLD ¤RPG¤ :: En dehors du Présent :: Le Passé-