Partagez|

Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Zac Efron
Messages : 406
Date d'inscription : 06/05/2010

Race :

Sorcier Neutre

Balance Bénéfique :
40 / 10040 / 100

Balance Maléfique :
60 / 10060 / 100


Âge du Personnage : 19
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Séducteur de ces Messieurs

Brad Baxer
<
b>Séducteur de
ces Messieurs

MessageSujet: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 16:22

Encore une soirée en solitaire. Il fallait croire que les parents de Brad Baxer aimaient sortir de plus en plus et de plus en plus tard. Et puisqu’il n’aimait pas rester seul, le beau jeune homme préféra alors partir à l’extérieur ; ses parents de toute façon n’étaient obnubilés que par la prise du Pouvoir des trois, pour leur faire plaisir, Brad s’adonnerait à la tâche volontiers tant qu’il pouvait faire ce qu’il voulait, à savoir se contenter de ses désirs et de se faire plaisir. Il était comme ça ! Le sorcier maléfique voulait avant tout se faire plaisir et combler ses désirs au plus haut point.

Prenant une bonne douche, Brad s’habilla comme il savait le faire, il aimait bien les habits sombres mettant en valeur ses yeux bleus. Il se regarda ensuite dans la glace et faisant une petite moue disant qu’il n’était pas content de son look opta pour le gel afin de se coiffer. Dernières petites touches avec le parfum et déboutonnant un bouton de sa chemise, le jeune homme était enfin prêt à vagabonder. Il descendit les escaliers, prit les clefs de la maison et en sortit, prenant la peine de verrouiller les accès à la demeure familiale.

Brad marcha longuement, ses yeux fixant tout sur son passage, les magasins, les tours au loin et bien entendu les fesses des mecs. C’était ce qu’il préférait dans ses longues marches dans les rues des villes ; regarder les hommes voire les draguer qu’ils soient gays ou pas. D’ailleurs, si ces mecs ne l’étaient pas, Brad faisait en sorte qu’ils le soient en utilisant ses pouvoirs contre eux… D’ailleurs entre la persuasion et la projection de phéromone, le jeune sorcier maléfique arrivait à convertir quelqu’un en un rien de temps ; il suffisait juste de le vouloir tout simplement.

Tournant dans une ruelle sombre, le jeune homme s’apprêtait à prendre l’un de ses raccourcis légendaires pour rejoindre le centre-ville. La ruelle était déserte, nul ne passait par là sauf pour une bataille magique mais il semblerait que le monde démoniaque n’ait une envie folle de continuer leurs aventures destructrices en ce moment. Mais à l’heure actuelle, ce n’était pas du tout le problème du jeune sorcier maléfique, tout ce qu’il voulait c’était s’amuser avec un beau jeune homme comme il les aimait et prendre du bon temps. Ensuite, si la situation s’améliore pour Brad, il irait peut-être plus loin, dans le cas contraire il se serait amusé suffisamment pour aller ensuite dormir tranquillement comme il le faisait tous les soirs depuis quelques semaines déjà.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 17:03

Zack roula pour éviter les griffes du wendigo. Aussitôt remit sur ses pieds, il couru, profitant de la désorientation de la bête qui était persuader de l'avoir toucher. Il avait besoins de se poser quelques secondes pour se téléporter. Mais la bête ne semblait pas d'humeur à vouloir le laisser partir. Quelle idée saugrenu avait il eut aussi de poursuivre un démon dans les bois pour s'amuser ! Résultat, le wendigo avait tué la démon à sa place, et maintenant il le pourchassait. Il ne tourna pas la tête, mais il savait que le monstre le poursuivait au bruit de ses pas foulant le sol. Il vira à droite entre deux arbres, et tourna la tête. C'est à ce moment qu'il vit la bête bondir sur lui. Il eut le réflexe de se baisser, et évita de justesse sa puissante mâchoire.

Il avait les yeux fermer, et se concentrer pour se téléporter avant que la bête attaque à nouveau. L'adrénaline s'accélérait le rythme de son coeur et brouillait ses pensées. Il disparaissait lorsque la douleur fusa. Zack atterrit violemment sur le sol du rue obscure, et se replia sur lui même. Il resta ainsi immobile quelques temps pour s'assurer qu'il était hors de danger, puis lentement il se déplia et resta allongé sur le sol. La douleur s'estompa petit à petit. Le jeune homme avait bien crut qu'il allait y laisser sa peau cette fois si. Il toucha son torse, là où il avait sentit le douleur, et ne perçut pas de liquide. Il ne saignait pas, s'était une bonne chose, mais il devait avoir une plaie.

Une boule de feu brilla dans l'obscurité. Zack se tenait debout dans la ruelle, une boule de feu à la main, observant les trois traces de griffes qui avait déchirer sa chemises et laissés trois plaies sur son torse. Ce n'était rien de grave. Cependant, il était énervé. Il tenait à cette chemise. Quelle idée me direz vous d'aller s'entrainé avec un habit précieux. Zack était ainsi, il voulait allier classe au combat. En attendant, il n'avait plus de chemise propre chez lui, et ne pouvait pas mettre celle ci pour sortir comme il l'avait prévu. C'est alors que des bruits de pas retentirent au bout de l'allée. Il éteignit la boule de feu, et se plaqua contre le mur. ses yeux mirent un peu de temps à s'habituer à l'obscurité, et alors il vit un jeune homme passé. Il était plutôt bien habillé et portait une chemise sombre.Parfait. Il attendit que le jeune homme se soit éloigné et se mit discrètement au centre de la ruelle pour lui barrer le passage. Il se trouvait dans son dos. Le jeune homme avait laissé un léger parfum agréable sur son passage. Zack alluma une boule de feu, et la jeta sur le mur devant le jeune homme pour attirer son attention et l'effrayer. Aussitôt il alluma une deuxième boule de feu et dit au jeune homme d'une voix menaçante :

- Tu as deux solutions. Soit tu me donne ta chemise et tu t'en sors parfaitement bien, soit tu refuse et dans ce cas je te transforme en cendre.

Ces boules de feu n'avaient pas assez de puissance pour le transformer celui qu'il pensait humain en cendre, mais cela, il ne le savait pas. Ce qui plaisait le plus à Zack, c'est qu'il pensait qu'en bonne humain, le jeune homme obéir, et aller raconter son aventure après, passant pour un fou. Seulement le maléfique Halliwell se trompait largement et se trouvait peut être devant un danger plus grand que celui du wendigo.
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Zac Efron
Messages : 406
Date d'inscription : 06/05/2010

Race :

Sorcier Neutre

Balance Bénéfique :
40 / 10040 / 100

Balance Maléfique :
60 / 10060 / 100


Âge du Personnage : 19
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Séducteur de ces Messieurs

Brad Baxer
<
b>Séducteur de
ces Messieurs

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 17:53

Brad continuait à marcher, ses sens n’étaient pas à l’affut de quoi que ce soit et il n’aperçut même pas qu’un homme se tenait dans l’ombre, contre un mur ; il avançait tout simplement. Puis au bout de quelques secondes, une boule de feu atteignit un mur figeant le jeune homme sur place. Il n’avait pas peur, il savait tout de même se défendre mais il était bien curieux de savoir qui avait eu l’audace de lui lancer un défi. En se tournant, le jeune homme était prêt à faire le nécessaire pour se défendre au cas où la personne ayant lancée la boule de feu recommence ses méfaits.
Mais, lorsque les yeux du sorcier maléfique aperçut finalement que c’était un beau jeune homme qui l’accueillait aussi gentiment avec une boule de feu dans la main, une forme de désir commença à apparaître. Le jeune homme parla et les mots parvinrent dans la tête de Brad de manière limpide. Les yeux de sorcier fixait ceux de l’homme à la boule de feu puis il commença à lui parler.


- Me ferais-tu du mal ?

Le pouvoir de persuasion de Brad était tout le temps activé, il n’avait qu’à parler avec sa voix suave et tendre pour que tous ceux qui l’écoute soit persuadés de la véracité de ses propos. Brad n’allait pas se laisser faire de la sorte, ou du moins, sans en tirer un certain profit. Le jeune sorcier commença à avancer vers le bel homme et déboutonna l’un des boutons de sa chemise, faisant alors apparaître ses pectoraux. Le regard de Brad était comme de la braise, non pas d’une envie destructrice mais bien comme une envie envoûtante de se faire plaisir grâce au beau jeune homme qui s’adressait devant lui. Marchant toujours, ses mains baissèrent quelque peu jusqu’au niveau d’un autre bouton qu’il enleva toujours aussi lentement, faisant maintenant apparaître ses abdominaux. Brad était musclé mais juste ce qu’il fallait pour charmer la gente masculine, voire féminine bien qu’il s’en fichait éperdument. La voix du jeune Baxer retentit alors une nouvelle fois, toujours aussi suave et tendre.

- Tu aimes ce que tu vois ? Dis-mois que tu aimes ça !

De la provocation ? Sûrement pas, le jeune sorcier maléfique utilisait encore la persuasion pour faire dire au beau jeune homme ce que Brad voulait entendre ; l’envie irrésistible des deux côtés avant une utilisation d’un autre pouvoir qui ne ferait que consolider les désirs naissants du sorcier. Il ne restait plus que deux boutons encore à leur place sur la chemise de Brad, mais celle du beau jeune homme à la boule de feu était encore toute boutonnée. Le jeune sorcier maléfique ne pouvait laisser cela se faire, il parla donc une nouvelle fois tout en déboutonnant l’avant dernier bouton de sa sombre chemise.

- Et si tu faisais comme moi…

Les yeux d’envie de Brad étaient toujours fixés à ceux du beau jeune homme attendant qu’il fasse ce que demande le jeune sorcier. Ce dernier était curieux de voir ce qu’il y avait sous cette chemise bonne à mettre à la poubelle, il voulait voir si l’homme à la boule de feu était aussi beau sur son torse que son visage, une envie irrésistible d’en voir toujours plus !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 20:15

C'était inattendu. totalement inattendu. Zack aurait dû se méfier, après tout cette ruelle n'est pas tant réputé pour être fréquenté par les humains loin de là. Mais maintenant, il avait fait une erreur et allait devoir s'en sortir tout seul. En réalité, il aurait dû partir au moments où il avait senti que quelque chose clochait. En effet, alors que la boule de feu avait dépassé le jeune homme pour aller s'écraser devant lui, il s'était retourné avec un calme inhumain, et avait regarder Zack avec un regard plein d'étincelle et de malice. Son regard était troublant, et sa voix hypnotisante. Zack faillit chanceler. Lorsque le jeune homme prononça cette question, sa voix résonna à l'infini dans l'esprit de Zack qui n'avait plus aucune volonté personnelle, et une réponse négative, qui n'était pas la sienne, ricocha dans sa tête jusqu'à s'échapper par sa bouche dans un murmure.

Zack avait les yeux grands ouverts, rivé sur le jeune homme qui avançait lentement vers lui sans qu'il ne puisse bouger. Le jeune homme que Zackary trouvait étrangement attirant défaisait ses boutons lentement, attisant un feu en Zack qu'il n'aurait jamais soupçonné. Etait il homosexuel ? Impossible ! Il s'était déjà poser par le passé... où plutôt le futur, et la réponse était clairement apparu négative. Rien ne l'attirait chez les hommes. Pourtant, ce soir, dans cette ruelle, ce jeune homme ne le laissait pas indifférent. Il sentait son désir sexuel s'accentuait au fur et à mesure que les boutons de chemises étaient défaits. La voix dominante du jeune homme s'éleva à nouveau, et cette fois ci ce fut plus qu'une réponse positive qui émergea de la bouche de Zack, son corps commençait à réagir à son désir. Zack se sentait mal à l'aise au fond de lui. Des tas de doutes tourbillonnaient dans sa tête. Non, il en était sur, il n'était pas homosexuel, et pourtant le désir était là.

Mais le pire restait à venir. Le jeune homme parla une troisième fois, et Zack agit. D'une main tremblante, il commença à son tour à défaire les boutons de sa chemise. Un par un, il les défaisait, lentement. Une parti de lui résistait. Il avait déjà connu cela par le passé. Lorsqu'une partie bénéfique existait en lui. Elle avait disparu à présent. Mais il était clair à présent que quelque chose clochait. La chemise déchirer de Zack tomba au sol, laissant à l'hypnotiseur le soin de découvrir son torse musclé, légèrement poilu, ses abdominaux bien dessiné tout comme les muscles de ses bras, résultant d'heures de musculation, et de combat.

Répondant à ce qu'il croyait être son désir. Zack avança de quelques pas jusqu'à être proche du jeune homme. Une fois en face de lui, il plongea son regard désorienté dans les irrésistible yeux bleus de celui qui le contrôlait. Lentement, il porta sa main sur la joue du jeune homme qu'il caressa tendrement, avec un désir sauvage, alors qu'une voix en lui hurlait de le frapper encore et encore. Zack allait il réussir à se sortir de cette situation ? Certainement pas avant que le jeune homme n'est obtenu ce qu'il voulait de lui. Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Zac Efron
Messages : 406
Date d'inscription : 06/05/2010

Race :

Sorcier Neutre

Balance Bénéfique :
40 / 10040 / 100

Balance Maléfique :
60 / 10060 / 100


Âge du Personnage : 19
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Séducteur de ces Messieurs

Brad Baxer
<
b>Séducteur de
ces Messieurs

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 20:46

L’effet escompté arriva à grande vitesse. Le pouvoir de persuasion de Brad avait été aiguisé au fil des années d’apprentissage et surtout d’utilisation sur des spécimens d’adolescents bouffés à la testostérone et dont le jeune homme qui était à l’époque dans la même classe qu’eux savourait chaque instant.
Le beau jeune homme ténébreux fit tout ce que demanda le jeune sorcier maléfique. Il ne lui fera pas de mal, il aimait voir le torse de Brad et pour finir, il se mit à demi nu afin de montrer qu’il pouvait faire que le séducteur de ces messieurs.
Celui qui possédait le pouvoir de persuasion déboutonna le dernier bouton de sa chemise et commença tout doucement à faire glisser cette dernière sur ses bras puis il la prit délicatement. Ce qu’il voulait faire… Aller savoir. Le beau ténébreux s’approcha de Brad et commença à lui caresser son visage. Le sorcier maléfique ferma les yeux quelques instants pour savourer le toucher sensuel de sa nouvelle proie puis les rouvrit toujours en fixant les yeux de sa "victime".


- Ai-je la peau douce ?

Le sorcier maléfique continuait son petit jeu de séduction, il attendait une réponse de son homme ténébreux puis ses yeux descendirent un peu plus bas. Il vit la musculature de son beau garçon et un sourire illumina de nouveau son visage. De sa main droite, il toucha des doigts les pectoraux de cette homme, il était dur et doux à la fois, les yeux remontèrent jusqu’à fixer de nouveau ceux du jeune homme et il porta sa chemise jusqu’au nez de ce dernier pour qu’il puisse respirer le doux parfum de Brad. Il laissa ensuite tomber sa chemise par terre et s’approcha au plus près de son désir de l’instant. Posant sa main totalement sur le torse de l’homme, les yeux fixèrent la bouche puis revinrent sur les yeux du garçon musclé. Sa main droite caressa délicatement ce torse musclé qu’il touchait. La tête de Brad se rapprocha de celle du jeune homme et la voix douce et suave du sorcier maléfique reprit du service.

- Embrasse-moi !

L’ordre était donné, il ne manquait plus que le beau ténébreux s’exécute afin que Brad puisse utiliser sa projection de phéromone pour hypnotiser totalement sa proie. La persuasion en elle-même pouvait permettre de faire tout et n’importe quoi avec un homme mais ce n’était que temporaire. La projection de phéromone permettait à Brad de pouvoir utiliser sa victime comme il l’entendait jusqu’à ce qu’il est pleinement été satisfait.
La main droite du sorcier descendit quelque peu jusqu’aux abdominaux du beau garçon et elle tourna vers la droite afin de contourner le corps musclé de sa victime et atteindre le dos. Puis, d’un geste fort mais à la fois sensuel, Brad rapprocha de très près le garçon ténébreux jusqu’à lui et les torses des deux jeunes hommes se touchèrent. L’excitation de celui contrôlant la persuasion était telle qu’il pouvait projeter des phéromones à tout moment.

La soirée avait donc commencé pour Brad Baxer, malgré que cela soit plutôt que prévu, il n’en est pas moins que le jeune homme fut bien content de l’arrivé inattendu d’un homme à la boule de feu facile et à l’envie aux mœurs différentes.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 21:46

La peau douce du jeune inconnu glissait sous les doigts hésitant de Zack. Le toucher de sa peau l'électrisait totalement. Il fit passer son index sous ses yeux si beau, dessina la contour de ses lèvres, et répondit simplement :

- Oui, ta peau est douce.

Ce n'était pas une réponse digne de Zack, lui même le savait. Sa peau était vraiment douce, et Zack le pensait, mais si Zack avait été dans son état normal, il l'aurait comparé à de la soie, rapproché les traits fin de son visage à ceux des anges. Zack aurait fait passer le bleu du ciel pour une blague à coté de la couleur de ses yeux. Mais rien de tout cela ne sortait de sa bouche, tout simplement parce qu'il ne voulait pas séduire le jeune homme. Pourtant quelque chose l'attirait vers lui, et cette chose se décupla lorsque le jeune inconnu toucha ses pectoraux. Un frisson parcouru tout son corps. Zack avait envie de reculer, de ne plus être toucher par cet homme, mais il ne pouvait pas. C'était hors de son contrôle. Lorsque le jeune homme lui fit sentir le délicat parfum de sa chemise, il ne put détourner la tête, bien qu'il en avait terriblement envie, et il fut subjuguer par les différents arômes séduisants qui se mélangeait harmonieusement dans son parfum.

- Arrête...

Ce seul mot était sortit difficilement de la bouche de Zack, mais il était sortit tout de même, exprimant la vraie volonté de Zack. Après tout, même si le pouvoir de persuasion du sorcier maléfique était grand, Zack avait une certaine résistance à la magie des autres. Mais cette résistance s'évanouie aussitôt lorsqu'ils se retrouvèrent collé l'un à l'autre à cause du bras du jeune homme qui attirait un Zack sans volonté vers lui. Sa main continua à caresser le torse de Zack qui frissonnait et dont le coeur battait à tout rompre. Leur visage était très près l'un de l'autre. Zack résistait pour ne pas réponse à l'ultime ordre de l'inconnu. Pourtant, sa tête avança encore de quelques centimètres, et un peu plus encore de sorte que leurs lèvres n'étaient séparé que par quelques centimètres, voir moins. Zack se débattait intérieurement de toutes ses forces. Il ne souhaitait pas embrassé ce garçon. Il n'était pas gay. Son esprit embrouillé comprenait cela, mais n'arrivait pas à assemblé toutes les pièces ensemble pour comprendre que le jeune homme qui était en face de lui était un sorcier au pouvoir de persuasion puissant. Lorsque le jeune homme aurait utilisé son deuxième pouvoir, il en serait fini de la résistance de Zack qui serait entièrement au sorcier maléfique. A moins qu'il ne soit sauvé de justesse...
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Zac Efron
Messages : 406
Date d'inscription : 06/05/2010

Race :

Sorcier Neutre

Balance Bénéfique :
40 / 10040 / 100

Balance Maléfique :
60 / 10060 / 100


Âge du Personnage : 19
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Séducteur de ces Messieurs

Brad Baxer
<
b>Séducteur de
ces Messieurs

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 22:22

Brad s’excitait à force de toucher la peau douce et musclé de sa proie. Il fallait dire que le jeune sorcier avait des goûts au niveau des mecs assez prononcés. Il aimait les vrais mecs, ce qui font de la musculation, qui prennent soin d’eux quand même et surtout qui s’assume parfaitement dans leur rôle d’homme. Malgré tout, le jeune sorcier en était un aussi, presque dominateur sur les bords, il aimait être l’homme et savait le faire comprendre. Mais voilà, malgré que le beau jeune homme ait dit que la peau de Brad était douce, la deuxième réplique, bien que difficilement prononcée, laissa présager d’une forme de lutte dans l’esprit du jeune homme. C’était bien la première fois que Brad voyait ça et dans un sens, une forme de peur commençait à surgir en lui.
Pour ceux qui ne l’avaient pas compris, la plus grande peur de Brad était qu’un homme lui résiste et bizarrement, il n’y avait jamais songé puisqu’étant toujours vainqueur des hommes grâce à ses armes… fatales ! Mais aujourd’hui, Brad venait de voir la limite de son pouvoir ou peut-être l’étendu d’une résistance psychique car le pouvoir du jeune sorcier était considéré comme psychique dans un sens. Alors, il fallait faire autrement, faire avec d’autres sens que le psychisme.


- Tu ne veux pas que j’arrête, n’est-ce pas ?

La voix suave et tendre du jeune homme venait d’en rajouter une couche. Les lèvres des deux hommes étaient presque en train de se toucher et c’est alors, au moment où Brad parla qu’une petite fumée bleutée avec des petites paillettes blanchâtres commença à sortir de sa bouche et s’insinuer dans celle du beau ténébreux ainsi que dans son nez. Les sens allaient bientôt s’éveiller chez l’homme à la boule de feu et Brad aurait droit à son baiser.
Une fois toute la fumée infiltrée dans l’être au corps musclé, le jeune homme fixa les yeux de ce dernier avec une envie presque irrésistible. Il avait utilisé une arme qu’il aimait par-dessus tout mais de manière modérée, il ne voulait pas se retrouver nu dans la minute qui venait s’il avait jeté toute sa phéromone sur le beau garçon.
Puis, lentement, il lui glissa sa main dans ses cheveux et les caressa délicatement, la bouche entrouverte, il attendait que le garçon lui donne son baiser tant attendu. Puis, dans un murmure envoûtant, il lui parla encore.


- Fais-moi plaisir, embrasse-moi !

Brad se sentait comme sur un petit nuage, c’était un peu l’effet secondaire de la projection de phéromone car son pouvoir l’apaisait aussi dans un sens. Le moment fatidique était enfin arrivé et il ne manquait plus que quelques secondes pour que l’issue de ce désir prenne toute son envole par une demande aussi simple qu’aller acheter une baguette dans une boulangerie… Une broutille quoi ! Et oui, Brad prenait tout ceci pour un jeu, il ne voulait que goûter à la sensation d’un baiser et nullement faire de l’homme un esclave. Puisqu’il savait manipuler les boules de feu, cela voulait dire que c’était un démon et qu’en tant que tel, Brad n’irait jamais plus loin puisqu’étant naturellement attiré par les êtres humains et certains sorciers sexy.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 22:53

La dernière barrière de Zack céda lorsque cette étrange fumée pénétra en lui. Il ne la vit pas car ces yeux était plissé sous la contradiction de son esprit et son corps. Mais la sentit. Elle l'électrocuta totalement. Ce n'était pas comme tout à l'heure lorsqu'en le touchant il avait été électrisé par l'excitation, non, cette fois ci c'était bien plus puissant, tellement puissant que son esprit céda sous la contradiction, et l'évènement qui c'était produit quelques mois auparavant ce produit à nouveau, mais de manière invisible cette fois ci.

Zack rapprocha encore plus son visage de celui du jeune homme, et leur lèvres se touchèrent enfin. L'effet des phéromones commençait à se faire sentir, et Zack prenait un plein plaisir à sentir les lèvres de cet inconnu sur les siennes. Sentir sa main dans ses cheveux était tout aussi plaisant. Chaque centimètre de peau que les doigts du jeune homme parcourait était en feu tout comme ses lèvres. Zack planait totalement. Mais la petite partie de plaisir allait malheureusement s'arrêter pour les deux hommes. Zack fut violemment sur le coté, tombant par terre à la renverse alors qu'il voyait une silhouette s'emparer du jeune inconnu et mettre sa main sur sa bouche. Zack était sur le sol, et s'effondra totalement. Il était encore sous l'effet du plaisir qu'il avait ressentit. Il distinguait une voix qui lui était familière, mais n'arrivé pas à mettre de visage sur cette voix.

Il était apparu quelques mettre plus loin, sans un bruit, sans s'effondré comme la première où cela s'était produit involontairement. Il resta un moment immobile pour reprendre ses esprits. Lorsqu'il utilisait se pouvoir volontairement, le choc était déjà assez important, et lorsqu'il le faisait involontairement, il l'était encore plus. D'autant plus, que Zack ne se reconnaissait pas dans le Zack qu'il voyait en train d'embrasser un garçon. En effet, devant un telle dilemme psychique, le pouvoir d'ubiquité de Zack avait été hors de son contrôle un court instant suffisant pour qu'il le soulage. EN effet, le double de Zack qui était apparu n'était ni sous l'influence du pouvoir de persuasion du jeune sorcier, et encore moins sous l'effet de sa projection de phéromones. La colère monta en lui. Il se sentait faible et salit. Il s'était fait battre au jeu de la séduction qui était d'ordinaire le sien. Il devait contrôler cette colère, et agir avant que son double ou le jeune sorcier ne se rende compte de ce qui c'était passé. Il devait empêcher le garçon de parler, et pour cela, il avait une idée en tête.

D'un pas rapide, Zack se poussa lui même sur le sol, et mit immédiatement sa main sur les lèvres du jeune sorcier qui étaient libérer des lèvres de son double. Il se plaça derrière lui de sorte à ne pas voir son regard. Il passa son autre bars autour du torse du garçon pour l'emprisonner et l'empêcher de bouger le plus possible. Puis mettant sa bouche à coté de l'oreille gauche du jeune, il murmura avec un petit sourire aux lèvres :


- Pas mal ton petit tour mon grand. J'avoue que sur ce coup tu m'as bien eut. J'aime beaucoup, mais j'aime pas qu'on m'est aussi facilement. Voilà, ce qu'il va se passer. Je vais te relâcher tout doucement, et on va pouvoir se présenter, parler normalement et j'ai également une petite proposition à te faire. Pas de pouvoir, ou d'hypnose, ou je ne sais quoi ou je me mettrais vraiment en colère.

Zack attendit que le jeune homme acquiesce avant de le lâcher ce qu'il ferait au moindre hochement de tête de sa part. Une fois qu'ils se seraient présenter, il parlerait un peu, et Zack lui proposeraient de collaborer. Voilà comment il voyait les choses, mais s'était sans compter que son double allait revenir dans on corps, et lui insuffler à nouveau du désir pour le garçon, plus faible mais tout même présent, le poussant ainsi à lui propose d'emménager avec lui. Après tout, il avait une chambre de libre dans son appartement. Bien entendu, Zack n'était plus totalement sous l'emprise du jeune homme, mais une part de lui l'était et le resterait. Cette part de lui referait certainement surface un jour. Qui sait jusqu'où les deux sorcier iront dans ce cas là.

Pour l'instant la conversation n'en était pas là, son double était toujours sur le sol, et Zack n'était pas sûr que le jeune homme allait se laisser faire aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Zac Efron
Messages : 406
Date d'inscription : 06/05/2010

Race :

Sorcier Neutre

Balance Bénéfique :
40 / 10040 / 100

Balance Maléfique :
60 / 10060 / 100


Âge du Personnage : 19
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Séducteur de ces Messieurs

Brad Baxer
<
b>Séducteur de
ces Messieurs

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Lun 10 Mai 2010 - 23:18

Brad avait gagné, il avait eu ce qu’il désirait le plus en ce moment même, un baiser du beau ténébreux. C’était quelque chose de toujours nouveau pour le jeune sorcier, car chaque homme avait sa façon d’embrasser et bizarrement, celui-ci savait s’y prendre pour faire sentir un bien être fou ! Mais voilà, la chose ne dura pas aussi longtemps que l’aurait souhaité celui possédant le pouvoir de persuader. Quelque chose vint pousser le beau ténébreux et poser une main sur la bouche du jeune garçon, suivit d’un bras autour du thorax de celui-ci. Serrant fortement, Brad n’avait pas peur, il était même content de sentir une force l’étreindre. Fou ? Non sûrement pas, mais cela voulait dire que c’était un homme qui faisait cela et pour la peine, il méritait l’attention du sorcier maléfique.
Il le félicita avant de commencer puis la réplique d’après fit tilt dans la tête de Brad. C’était donc un deuxième homme à la boule de feu… Une forme de projection astrale ou plutôt de l’ubiquité ! Un coup de maître si on était qu’un simple sorcier doué de pouvoir semi actif. Mais, ce gars là avait fait une erreur, il était derrière un Baxer, sorcier absorbant les pouvoirs d’autrui ; une capacité innée chez tous ces sorciers.
Mais, Brad attendit la suite et continua à écouter ce qu’avait à dire le jeune homme. Ce dernier voulait se présenter ? Et voulait même lui proposer quelque chose ? Alors pourquoi ne pas avoir attendu que le baiser se termine et que le jeune sorcier stoppe volontairement ses pouvoirs pour le lui demander ensuite ? Peut-être la peur de découvrir une face cachée de sa personnalité faisait d’une peur bien plus accablante et diviseuse !

Le jeune sorcier fit apparaître dans une brume noirâtre une dague dans sa main encore valide et poignarda sans regret le jeune homme dans le haut des côtes. Ce dernier disparut aussitôt, libérant Brad de son étreinte. Il était prêt à parler mais pas avec un double qui osait priver du droit de liberté du jeune garçon plutôt que de discuter sans faire un tel esclandre.
Le séducteur de ces messieurs fit aussitôt disparaître son arme secrète et fixa l’autre jeune garçon toujours à terre tout en se baissant pour récupérer sa propre chemise pour la remettre sur lui. Il faudrait sûrement un certain temps pour que le beau ténébreux se relève, ainsi, Brad alla chercher la chemise du gars et la jeta sur lui. Le jeu était terminé, ou du moins Brad n’avait plus envie de jouer avec lui ; peut-être que lorsque le lien se coupe d’une manière ou d’une autre, le sorcier maléfique se lasse alors de la personne utilisée car il fallait le dire, Brad n’avait jamais eu de véritables aventures durant plus d’une heure et encore, quand l’homme avait vraiment du potentiel.

L’amour ne faisait pas encore partie du cœur du jeune homme ; peut-être trop jeune encore pour s’intéresser à ce genre de choses ou bien ne sachant pas si l’homme en face de lui, lui dira qu’il aime sincèrement ou si c’est encore une réverbération de son pouvoir de persuasion. Bien qu’il s’amusait avec ses pouvoirs, un jour ou l’autre, il les portera comme un fardeau, l’empêchant de construire quelque chose qui pourrait donner un sens à la vie du jeune homme.
Cependant, pour le moment…


- Bien, dis-moi qui tu es alors ?

Bien que la voix restait suave et tendre, elle était moins charnelle que tout à l’heure. Cependant, le pouvoir de persuasion de Brad était toujours actif ! Pourquoi, tout simplement parce qu’il n’avait toujours pas réussit à trouver le moyen de suspendre son pouvoir à volonté, ce qui était aussi un fardeau en soi…
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Mar 11 Mai 2010 - 20:54

La douleur fusa, et le double s'effondra avant de s'évaporer. Le Zack qui quelques secondes encore auparavant était totalement sous le charme du jeune sorcier se releva. Il n'était plus totalement sous le charme du sorcier maléfique, mais une part de lui restait obsédé par ce qui c'était passé. Il regarda la jeune homme s'attendant à se faire attaquer, mais l'arme avec laquelle il l'avait poignardé avait disparu. Il n'avait pas pu la rangé sur lui aussi rapidement... La encore quelque chose clochait, et Zack allait devoir se méfier.

Le jeune homme parla à nouveau. Zack sentit que son pouvoir était toujours présent, mais un peu moins fort. Il se demanda s'il tentait de "l'hypnotiser" discrètement, ou bien s'il le faisait involontairement. Il alla ramasser sa chemise pour ne pas rester torse nu devant lui. Tant pis si elle était déchirer, il se serait senti mal à l'aise et le jeune homme ne l'aurait certainement pas écouter. il la boutonna, et poussa en soupir en voyant à nouveau les déchirures. Quel gachis. Qu'importe. Pour l'instant, il avait un peu plus important à faire. Ce jeune homme avait montrer de grand pouvoir ce soir, enfin des pouvoirs qui l'intéressait, et pouvait se révéler utile. Il s'approcha du jeune homme et lui tendit sa main pour qu'il la serre tout en disant :


- Zackary Halliwell.

Il ignorait à ce moment là que le jeune homme en face de lui était très intéressé par sa famille, et c'était encore faible. Cependant, Zack s'en moquait, tout ce qu'il voulait c'était se débarrasser de Wyatt qui tentait de modifier le futur. Il comptait bien lui exposer toute leur conversation, mais au moment où il s'apprêtait à prendre la parole, il sentit une brise légère mais fraiche soufflé. Il se sentait mal à l'aise dans cette ruelle. Etait ce parce qu'il y avait échanger avec un garçon, la garçon qui était devant lui ? Ou bien parce qu'il avait l'impression que n'importe qui pouvait l'entendre, ce qu'il ne voulait pas ? Certainement un peu des deux. En tout cas, il ne voulait pas rester ici. Il regarda le jeune homme dans les yeux et dit :

- Je préfèrerais que l'on parle dans un endroit un peu plus sûr. Je propose mon appartement. Je peux nous téléporter si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas


Crédit kit : © Titine
Age du membre : 30
Avatar : Zac Efron
Messages : 406
Date d'inscription : 06/05/2010

Race :

Sorcier Neutre

Balance Bénéfique :
40 / 10040 / 100

Balance Maléfique :
60 / 10060 / 100


Âge du Personnage : 19
Localisation : San Francisco


Charmed Powers
Capacités standards:
Capacités annexes:
Techniques de sorcellerie:
avatar
Séducteur de ces Messieurs

Brad Baxer
<
b>Séducteur de
ces Messieurs

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un… Mar 11 Mai 2010 - 21:24

Brad n’attendait qu’une chose, que le jeune homme lui parle et surtout réponde à sa question. Le jeune sorcier était sur le qui vive et rien ni personne n’allait lui faire changer son état de fait. La petite tactique de diversion du ténébreux avait causé chez le jeune Baxer une méfiance assez conséquente, du moins pour le moment. Ainsi le ténébreux reprit sa chemise pour la mettre sur lui et parla naturellement en se présentant. Brad avait sa chemise sur lui mais encore ouverte, il allait pour la fermer mais le nom de famille du ténébreux résonna en écho dans sa tête et ses yeux s’agrandir bizarrement. C’était bien la première fois qu’il tombait sur un Halliwell et au vu de son identité, Brad était presque persuadé d’avoir déjà entendu ce nom quelque part et il ne put s’empêcher de dire :

- La Triade !

Bien pire qu’un simple sorcier Halliwell, il était tombé sur le seul Halliwell faisant partie de la plus maléfique association démoniaque. Brad avait donc réussit à dominer un puissant démon pendant un laps de temps peut-être court mais suffisant pour ridiculiser ce dernier face à sa cohorte. Le jeune sorcier maléfique sourit alors rendant son visage encore plus angélique et tourna la tête pour regarder le mur pour ensuite la baisser pour regarder le sol. Mettant son pouce et son index sur ses yeux, il n’en revenait pas. Il ajouta tout simplement :

- Il faut croire que la chance me sourit !

En ouvrant de nouveau ses yeux, il vit que Zackary lui tendait la main, peut-être pour saluer le jeune homme. Ce dernier le regarda étrangement et mit ses mains sur ses hanches comme s’il se sentait offusqué par une telle attitude ; après tout ils venaient d’échanger un baiser quelques secondes plus tôt, alors ce n’était pas pour se serrer la main ensuite. Le sorcier maléfique marcha alors jusqu’à se retrouver une nouvelle fois très près d’un des membres de la Triade et le regarda droit dans les yeux puis lui dit tout simplement :

- Enchanté ! Je suis Brad Baxer.

Puis, celui savant persuader la gente masculine alla déposer un baiser sur la joue du Halliwell puis fit un pas en arrière. Cela n’était pas de la provocation mais il aimait bien saluer les gens de la même manière et vu que c’était un peu bizarre de serrer la main d’une femme, il opta pour embrasser tout le monde sur la joue.
Zack parla de nouveau au jeune Brad en lui spécifiant qu’il voulait lui parler mais autre part… Pourquoi ? Peut-être parce que la ruelle était bien trop dégagée pour avoir une conversation intime ; peut-être que le membre de la Triade avait peur que quelqu’un le voit en compagnie d’un homosexuel ? Et bien il serait bien le seul car le jeune sorcier n’en avait rien à faire.
Toutefois, il ne pouvait pas refuser une telle offre et refit un pas en avant et se blottit contre le jeune homme ténébreux en l’enlaçant. Posant sa tête contre son torse musclé, un sourire satisfait se dévoilait sur son visage ; il n’y pouvait rien, c’était plus fort que lui et il répondit à Zack d’une manière naturelle :


- Je suis prêt… Tu peux y aller bogoss !

Instinctivement, Brad ferma les yeux toujours en souriant. Il n’avait pas peur mais il ne s’était jamais téléporté de sa vie et ne savait donc pas l’effet que ça faisait. Etait-ce douloureux ? Allait-il vomir ou pire encore, s’évanouir ? Il ne le savait pas et le mieux qu’il avait à faire, c’était de rester les yeux fermés, serrant son compagnon du moment.


Lien du prochain sujet : Une alliance et plus si affinité
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un…

Revenir en haut Aller en bas

Lorsque Plaisir et Mal ne forment qu’un…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Partie de plaisir
» Praline douce caniche moyen 10 ans SPA DE PLAISIR (78)
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Extinction :: ¤RPG¤ THE EXTINCTION WORLD ¤RPG¤ :: En dehors du Présent :: Le Passé-